Chauffage et climatisation

Pour les postes de chauffage et climatisation nous avons choisi de travailler avec une autre société. La société ICCSER.

Ils seront chargés de fournir et poser la climatisation réversible et de déplacer le poêle avec rehausse du conduit.

Le plombier d’ICCSER intervient également à ce stade pour tirer les cuivres et évacuation d’eau avant la pose du plancher en OSB.

La pose du plancher

Lundi 11 septembre Pose du plancher OSB par la Société Logis Conseil

La plomberie

Les évacuations doivent également être prévues avant la pose de l’OSB ainsi que les arrivées d’eau à l’étage.

Le plombier de la société Logis Conseil intervient aujourd’hui pour les premiers travaux de plomberie. Il se raccordera à l’évent qui arrive des WC du rez de chaussé.

 

L’électricité

Plusieurs passages de l’électricien sont nécessaires au cours de la surélévation. L’électricien intervient pour la Société Logis Conseil.

Dès le démarrage du gros oeuvre l’électricien était passé pour passer l’ensemble des gaines électriques existantes sous les poutrelles.

Aujourd’hui le second oeuvre commence, l’électricien de Logis Conseil intervient pour une seconde fois pour tirer l’ensemble des gaines, se raccorder au compteur du RDC, et prévoir l’ensemble des liaisons électriques de l’étage mais aussi des modifications qui seront apportées au rez de chaussée.

 

 

Les menuiseries

Les menuiseries constituent un poste important de la surélévation.

6 menuiseries en Alu sont fournies et posées par la société Surélévations 31 avec volets roulants à commande électrique.

 

La zinguerie

Nous avons fait le choix de gouttières en zinc pour la surélévation. C’est la société Surélévations 31 qui avait prévu ce poste dans le chiffrage global.

La société DLZ, société spécialisée en zinguerie, est intervenue pour la pose des gouttières en zinc. Gouttières de diamètre 33.

Nous avons également prévu, pour un soucis d’esthétique de remplacer les gouttières PVC existantes. La société DLZ nous a donc fait un devis indépendant pour la zinguerie du RDC. Nous prendrons à notre charge la dépose et l’évacuation des gouttières existantes en PVC.

La trémie de l’escalier

L’emplacement de la trémie de l’escalier a été prévu dès la pose des poutrelles par la société Surélévations 31. De part et d’autre de la trémie les poutrelles sont doublées et une poutrelle plus courte est positionné au niveau du futur escalier.

Nous commençons dès à présent notre recherche d’escalier, en effet, l’escalier est un élément important. Il sera visible dès l’entrée dans la pièce principale de la maison, nous souhaitons donc qu’il corresponde parfaitement à notre attente en terme d’esthétique.

Dès le démarrage du projet, nous avons commencé nos recherches pour savoir quel type d’escalier nous souhaiterions, quelle forme, quelle matière… Nous avons ensuite fait faire des devis par différents fabricants sur la région toulousaine.

Aujourd’hui un fabricant est venu sur le chantier pour pouvoir discuter de notre projet, prendre les mesures et nous proposer un chiffrage adapté à notre envie.

En prenant les mesures nous nous sommes rendu compte que les dimensions de la trémie n’était pas idéales. En effet, sur les premiers plans de projet la trémie prévue était de 3m de long sur 1m de large. C’est donc ce qui a été réalisé au niveau de la poutraison.

Hors la hauteur de plancher est particulièrement importante dans une surélévation. Il s’agit de la distance entre le plafond du rez-de-chaussée et le plancher de l’étage. Dans notre cas, cette hauteur de plancher (épaisseur du plancher) est d’environ 70cm.

Il faut donc ajouter cette hauteur au 2m50. L’escalier devra donc permettre de monter environ 3m20. Ce qui est beaucoup plus qu’un escalier standard d’une maison à étage. Au regard de cette hauteur la longueur de la trémie de 3m est donc trop petite car l’escalier serait beaucoup trop raide.

Nous avons donc dû rappeler Monsieur Condette pour lui demander de rallonger la trémie de 35cm. Cette opération est délicate et va nécessiter une charge pour l’équipe de M. Croix, car ils vont devoir déposer la poutre transverse, couper la poutrelle dans sa longueur et remettre la poutre transverse à sa nouvelle place. Monsieur Condette nous a confirmé qu’ils réaliseraient cette opération dans les prochains jours.

Nous allons ainsi pouvoir affiner le projet d’escalier avec les nouvelles dimensions de la trémie.

 

 

 

 

La dépose des fermettes

La toiture de la surélévation bois est en cours. Sur la charpente des panneaux OSB sont posés ainsi qu’un écran de sous-toiture de la marque Onduline – Ondutiss R2. https://fr.onduline.com/solutions . Cet écran est à la fois respirant et étanche, ce qui n’est pas négligeable car il manque encore des tuiles et d’importantes pluies sont tombées ce week end.

L’équipe de M. Croix de la société Surélévations 31 travaille à la fois sur la finition de la toiture et sur le volume intérieur qui commence à prendre forme. Aujourd’hui, l’ensemble des fermettes ont été coupées et déposées. Elles sont solidarisées entres elles et permettent toujours de maintenir le plafond du rez de chaussée (heureusement!). Les fermettes sont par contre désolidarisées des poutrelles de façon à ne pas créer de contraintes.


La cheminée du poêle est déposée et reposée à son nouvel emplacement un étage plus haut.

Les fermettes déposées sont évacuées. On commence a bien se rendre compte du volume global de la surélévation!


Les planches de rives que nous avons peinte ce week end sont posées ainsi que les appuis de fenêtres en terre cuite gris anthracite.

Le lambris PVC blanc est progressivement posé sous les débords de toit.


Le chantier est vraiment propre, nous sommes très content d’avoir choisi une surélévation en bois!

 

La couverture

Le chantier avance très vite. Il s’est écoulé 15 jours depuis le début du chantier et l’avancée est incroyable !

Monsieur Croix et son équipe (3 au total) sont là dès 7h du matin et le travail effectué en une journée est impressionnant!

Aujourd’hui, ils ont commencé à couvrir en récupérant les tuiles existantes.

Ce week-end nous avons à notre charge la peinture des planches de rives qui seront posées la semaine prochaine. Nous avons en effet choisi de poser le même type de planches de rives qu’au rez-de-chaussée. Elles sont en bois et peintes avec une peinture gris anthracite.

Des orages sont annoncés pour ce week-end mais le chantier a été prévu en conséquence. Les ouvertures sont fermée par un écran étanche et respirant que l’on retrouve également sur l’ensemble de la toiture entre l’OSB et les tuiles.

Cheminée et conduit du poêle existant

Fermettes encore en place

La charpente

Aujourd’hui arrivée de l’engin de levage à 7h30! Les différentes pièces de bois qui constituent la charpente sont montées par la grue sous l’œil émerveillé de notre petit dernier…

Nous souhaitons un plafond rampant, la charpente est donc traditionnelle à 2 pentes.

Les pannes, les chevrons… sont montées à l’étage, ainsi que l’impressionnante panne faîtière de 10m de long qui plane dans le vide au dessus de la maison avant de trouver sa place !

Les chevrons reposeront en partie supérieure sur la panne faîtière.

Levage des panneaux OSB
Levage de la panne faitière

 


La journée a été impressionnante en terme d’avancée dans la pose de la charpente!

Vous trouverez ici des informations sur les charpentes traditionnelles à 2 pentes : https://constructionbois.bilp.fr/guide-charpente/types/toiture-2-versants/anatomie